Accueil

Qu’est-ce qu’un « zèbre »  ?

POINTS CARACTERISTIQUES DE L’ADULTE SURDOUE:
Vous pouvez adhérer à la nouvelle association  des zebr’adultes  et  discuter sur le forum sur Zèbr’adultes
• Curiosité exceptionnelle, questionnements sans limite, boulimie de compréhension, insatisfaction permanente.
• Hypersensible (très réactif à son environnement du fait de son empathie)
• Imagination débordante, grande créativité, pensée décalée (créatif)
• Petit il avait des compagnons de jeu imaginaires plutôt que des camarades.
• Hypersensitif (cinq sens exacerbés)
• Hyperstimulable (plus rapide, plus agité, plus attachant, plus exigeant, plus généreux, plus impatient, plus chaleureux, plus conscient)
• Synesthésie (capacité à faire des passerelles sensitives – ex : voir les chiffres en couleur)
• Grande capacité d’observation, note les plus petits détails, enregistre tout d’une manière maladive parfois.
• Passe d’un domaine à l’autre avec une difficulté à se fixer sur un sujet.
• Peut faire plusieurs choses en même temps ou au contraire être totalement paralysé lorsqu’il a plusieurs choses à faire, car il ne sait pas choisir.
• Recherche la compagnie de personnes plus matures, enfant il préfère parler avec les adultes ou des plus agés que lui.
• Grand sens de l’humour. Humour très particulier, souvent incompris, humour noir, cynisme, froid ou totalement enfantin.
• Rapidement découragé s’il ne trouve pas les personnes ou les ressources pour aboutir à ses projets grandioses. • Grand sens de la justice, de l’équité, moralité. Intolérance à l’injustice, pour lui et pour les autres.
• Respect des règles, aime l’ordre s’il est juste. • Idéalisme, altruisme, compassion, empathie
• Grande capacité de raisonnement, aime résoudre des problèmes complexes.
• Sait sans avoir appris
• Autodidacte lorsqu’il est rebelle à l’apprentissage classique, prèfère apprendre seul. En résumé le « zèbre » est un :
• Perfectionniste extra-lucide souvent paralysé par le doute et la peur de l’échec et découragé par la grandeur de ce qu’il sait intérieurement.
* Mais si ta sensation d’intelligence te donne la grosse tête, et que tes chevilles gonflent.. et que ça te rend intolérant, et méprisant envers ceux qui sont différents de toi.. ce n’est pas un signe d’intelligence.. c’est juste de la vanité.. :o)
***L’appellation  » zèbres » est empruntée au travail de Jeanne Siaud-Facchin et à son livre « Trop intelligent pour être heureux » Edition Odile Jacob.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s