Hypersensible, hyperempathique, haut potentiel… Comment s’y retrouver ?

Psychologies.com/ 23 Juillet 2019/ Carole Pirotte

Hypersensible, hyperempathique, haut potentiel… Il est parfois bien difficile de s’y retrouver lorsque l’on cherche à mettre un nom sur son ressenti et son vécu particulier ! Pour vous aider à y voir plus clair, voici le décryptage de quatre personnalités qui ont en commun une sensibilité exacerbée mais qui se révèlent bien différentes dans les faits.

Hypersensible

Hyperempathique

Hyperactif

Hyperpenseur ou « haut potentiel »

La formule un peu dévalorisante « hyperpenseur » désigne les personnes qui mentalisent beaucoup, qui cogitent tout le temps, même la nuit, d’où leur mauvais sommeil.

Le terme « haut potentiel », aujourd’hui utilisé plus spécifiquement dans les pays francophones, désigne la « précocité intellectuelle » ou la « douance » (le fait d’être surdoué). Les individus à haut potentiel seraient dotés d’aptitudes « supérieures à la moyenne » dans un ou plusieurs domaines d’habileté : intellectuel, artistique, sportif, etc. Pour autant, leur lucidité et leur perfectionnisme font qu’ils ne se reconnaissent généralement pas comme « surdoués ». Ils représenteraient environ 1 à 2 % de la population, parmi lesquels on compte autant de personnes à « haut potentiel intellectuel » que de personnes à « haut potentiel créatif ou productif »4.

Leurs caractéristiques sont extrêmement proches de celles des ultrasensibles (voir plus loin), avec des spécificités concernant leur « douance » différentes d’une personne à l’autre. Par exemple, dans le domaine intellectuel, on constate :

– une grande capacité de raisonnement et de résolution de problèmes ;
– une rapidité d’apprentissage ;
– une acquisition de la lecture très précoce ;
– un vocabulaire complexe et extensif ;
– une excellente mémoire ;
– une facilité à manier les chiffres, les lettres ou à réaliser des puzzles5 ;
– etc. Les enfants « précoces » ou à « haut potentiel » sont souvent malheureux à l’école, car ils ont besoin d’exprimer librement leurs talents et n’arrivent pas à se plier aux règles arbitraires ou aux codes réducteurs des systèmes scolaires classiques6.

A lire sur le site

par Carole Pirotte, auteure de  Êtes-vous ultrasensible ? (Leduc.s)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s