Surdoué : un parcours semé d’embûches

Par Thierry Léon, Rajmeela Seetamonee

Être surdoué peut être une arme à double tranchant.

Les enfants surdoués jouissent d’un système de pensée hors du commun, mais il peut les jouer des tours. Il existe bel et bien de jeunes surdoués à Maurice, mais les professionnels notent un manquement au niveau de l’encadrement.

« Être un enfant HP est une particularité que l’on imagine d’emblée comme une chance ou un don. Cependant, c’est encore très mal connu à Maurice. Les comportements liés à la précocité sont parfois mal interprétés »

« On naît surdoué, on ne le devient pas », fait comprendre Anishta Gunesee, docteur en sciences de l’éducation & psychologie de la santé, spécialisation en développement de l’enfant et de l’adolescent. Elle explique qu’un enfant surdoué est aussi appelé un enfant précoce, intellectuellement précoce ou encore un enfant à haut potentiel (HP).

« Toutefois, les qualifier de précoces revient à dire que ces enfants seraient simplement en avance et qu’un jour, ils pourraient être rattrapés par les autres. Ce qui n’est pas le cas », dit-elle d’emblée. Il est scientifiquement prouvé qu’un enfant surdoué a une intelligence plus intuitive que raisonnée. Les informations sont traitées plus rapidement et redistribuées dans toutes les zones du cerveau.

« Être un enfant HP est une particularité que l’on imagine d’emblée comme une chance ou un don. Cependant, c’est encore très mal connu à Maurice. Les comportements liés à la précocité sont parfois mal interprétés », dit-elle. Ainsi, les enfants HP ont un parcours semé d’embûches et d’incompréhension, tant sur le plan social que scolaire. Les parents et les enseignants ont un rôle crucial à jouer.

Selon notre interlocutrice, l’école et les surdoués ne font généralement pas bon ménage. Dans certains cas, les enseignants reprochent à ces enfants d’être distraits, des perturbateurs ou des bavards.

« Ils ne travaillent pas en classe et ont des résultats scolaires médiocres. Leur impatience face à un enseignement qui ne va pas assez vite et leur aversion pour l’effort et la répétition mettent les adultes non informés et non préparés à la précocité, sur une mauvaise voie », dit-elle.

Donc, pour aider ces enfants à vivre leur différence comme une richesse, il est indispensable que leur entourage les comprenne et les accompagne. L’objectif est de leur permettre de construire une identité stable et de s’épanouir, comme n’importe quel autre enfant.

On s’attend à ce que l’enfant travaille bien à l’école et à ce qu’il ait des notes excellentes. Il est inutile de le surcharger. Même s’il finit par tout enregistrer, cela ne modifie en rien son système de pensée.

En primaire, certains surdoués, qui apprennent très vite, ont tendance à ne pas travailler. D’autres s’en sortent avec de très bons résultats. « D’autre part, les enfants surdoués peuvent supporter très mal l’échec. Pour eux, un 18/20 peut être vécu comme un drame. Au collège, il semble que les jeunes surdoués parviennent à composer avec leur intelligence. Ils viennent avec les réponses, mais ils sont incapables de les expliquer et de les développer », observe-t-elle.

En général, certains HP ont des difficultés dans des domaines comme la psychomotricité, le graphisme, des troubles de l’attention et d’ordre affectif. Certains ne voient pas l’intérêt de ce que l’enseignant leur demande, ou ne décodent pas les règles de vie implicites de l’école.

« De ce fait, ils répondent à côté voire apportent des réponses beaucoup trop complexes. Ils s’ennuient et s’agitent. C’est le premier moment d’alerte », signale-t-elle.

Tests de QI

« Le QI ne détermine pas sa personnalité. Être surdoué regroupe le potentiel intellectuel et la personnalité psychoaffective »

Isabelle d’Abbadie-Di Betta : « Absence d’une réelle volonté politique »

« Il est préférable de remplacer le terme par doué, haut potentiel intellectuel et émotionnel ou “gifted”. Les enfants doués, surtout très jeunes, nécessitent beaucoup d’attention, donc de temps et de disponibilité. Ces besoins sont toutefois incompatibles avec des classes surchargées ainsi que les ambitions économiques de bon nombre d’établissements et du système »

L’article ici

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s