Repenser nos systèmes pour laisser enfin nos talents surdoués innover !

Fondateur de Coaching & Douance 21 mai 2016

En ce 21ème siècle, les enjeux démographiques, de mondialisation, de progrès technologiques, et climatiques nous amèneront à développer à tous les niveaux une intelligence collective accrue au sein des organisations.

L’enjeu majeur sera de dépasser des croyances limitantes sur les concepts mêmes de travail et de recrutement, pour en créer de nouvelles, basées sur des analyses objectives et rationnelles de nos systèmes(1) complexes et variés, pour nous focaliser enfin sur l’efficience, et donc les résultats (financiers, impact social et environnemental…)

Dans un contexte où toutes les tâches faisant appel à la pensée séquentielle seront réalisées par des ordinateurs d’ici quelques décennies, la différence se fera sur la capacité des organisations à créer de nouveaux univers conceptuels, à repérer le détail auquel personne n’aurait pensé, à tourner le problème apparemment insoluble sous l’angle qui le simplifie, à trouver l’information dans des données apparemment aléatoires – et cela quelque soit le domaine et le secteur d’activité – pour s’adapter en temps réel à un environnement à entropie élevée.

Les grandes sociétés d’avenir se tournent vers les talents à la pensée globale, transversale, audacieuse et visionnaire

Ainsi, les grandes sociétés d’avenir se tournent vers les talents à la pensée globale, transversale, audacieuse et visionnaire. Elles ont de commun avec les talents qu’elles recrutent la capacité à créer la réalité de demain, à provoquer les lames de fond, à remettre en questions leurs propres croyances et le sens commun. Elles disposent de la capacité à se remodeler en temps réel et en adaptation complète à l’environnement, jusqu’à finir par l’entourer et le contrôler. Elles sont guidées par une représentation avancée, ouverte et constructive de l’homme de demain, et dans le domaine des technologies, nombreuses sont celles qui voient en la fusion de l’homme et de la machine un faisceau infini de possibles plutôt que des risques que nous n’imaginons qu’avec nos connaissances et nos esprits actuels.

Ces profils qui observent le monde d’une autre fenêtre

Ainsi, il est extrêmement tentant pour ces sociétés qui recherchent la transformation, valorisent le dépassement de soi collectif et individuel, de partir à la recherche de ces profils qui observent le monde d’une autre fenêtre, et savent que parmi eux pourraient se trouver des Steve Jobs, des Mark Zuckerberg ou des Isabelle Kocher potentiels.

Ces profils souvent étranges et effacés, au parcours professionnel parfois aussi brillant qu’incompréhensible

La suite ici

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s