Comment détecter les enfants à haut potentiel ?

VERVIERS – En Belgique, l’association EHPtente d’aider les parents à mieux comprendre le fonctionnement de leur enfant à haut potentiel.

Viviane Gilet est responsable pour la région de Liège-Verviers de EHP Belgique (association belge pour l’épanouissement du haut potentiel). Il y a 6 ans, elle est entrée dans cette association alors qu’elle cherchait à comprendre sa fille, une enfant à haut potentiel. «EHP regroupe des parents qui sont confrontés à la problématique du haut potentiel. Nous essayons de les aider en leur donnant des informations, des conseils…»

Être un enfant à haut potentiel, c’est encore une image idéalisée dans la plupart des esprits. «Les gens restent dans le fantasme du petit surdoué à lunettes premier de classe, le Monsieur je-sais-tout. Être à haut potentiel, c’est un fonctionnement particulier, mais ce n’est pas être plus doué qu’un autre. C’est avoir des facilités de mémoire, de calcul mathématique, mais aussi avoir d’énormes difficultés en terme d’élaboration et d’explicitation de la pensée qui est tellement rapide qu’un enfant passe tout de suite de A à Z.» Les enfants à haut potentiel sont même parfois confondus avec des caractériels car ils ont souvent du mal à s’adapter à l’enseignement scolaire. «Je pense que les enseignants ont toujours cette image du premier de classe ou bien celle d’un enfant poussé par ses parents alors que les parents sont plutôt bousculés par le fonctionnement de leur enfant. Ces enfants sont stigmatisés.»

Mais c’est quoi, un «HP»?

«Un enfant à haut potentiel a déjà toutes ses spécificités d’enfant. En plus, il est en perpétuelle interrogation, a une sensibilité exacerbée, ne peut faire des choses que lorsqu’il en a compris le fondement, n’a pas confiance en lui, demande énormément d’attention, ne s’embarrasse pas de ce qui pour lui n’est pas essentiel, est très vite performant lorsqu’il commence à faire quelque chose mais le fait instinctivement, sans établir de processus.» Cette dernière caractéristique a des implications au niveau scolaire où ce type de fonctionnement n’est pas privilégié. À l’école, l’apprentissage fonctionne de manière séquentielle et l’enfant à haut potentiel, qui a une pensée en arborescence avec 1 000 idées qui lui viennent en même temps, doit apprendre à apprendre.

«Ce sont aussi des enfants qui fonctionnent essentiellement à l’affectif. S’ils aiment le prof, ils ont 18/20; si non, 2.» Et enfin, contrairement à ce que l’on pourrait croire, un enfant à haut potentiel ne se met pas en avant, il se planque. «Si la moyenne est 14, il a 14 et si c’est 2, il a 2. Il veut surtout se fondre dans la masse, ne pas sortir du lot.»

S’il y a un doute, faire tester

«Nous conseillons aux parents qui ont un doute de faire tester leur enfant auprès d’un spécialiste qui connaît la problématique et possède les derniers testings validés.» En règle générale, un psychologue réalise avec ce type d’enfant le test de Wechsler afin d’observer son mode de fonctionnement intellectuel et de pouvoir l’évaluer. Ensuite, des tests projectifs sont également effectués (type test de Rocherath) pour déterminer l’estime que l’enfant a de lui-même et son rapport aux autres. «C’est le croisement de ces tests qui permet de déterminer si l’enfant est “ haut potentiel ”.»

Poser ce diagnostic, c’est important, selon Viviane Gilet: «Cela permet de mieux comprendre le fonctionnement de son enfant et de pouvoir réaliser des aménagements, notamment au niveau de la scolarité, afin que tout se passe bien. C’est une manière d’objectiver les choses, sinon on reste dans le flou et le fantasme.» Au total, il y aurait 2 à 5% d’enfants «HP». «Il faut sortir du fantasme, il y a 1 ou 2 enfants à haut potentiel par classe.»

Besoin d’aide? http://www.ehpbelgique.org

  • Source: lavenir
  • Élodie CHRISTOPHE
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :